Résultats de votre recherche :


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /var/www/niou/www.sfrp.asso.fr/templates/sfrp/vues/mediaheader.tpl.php on line 181
Formation professionnelle

Personne compétente en radioprotection (PCR)

La nomination d’une Personne Compétente en Radioprotection (PCR) est une obligation réglementaire du Code du travail (Art. R 4456-1).

Pour toute activité nucléaire d’origine naturelle ou artificielle, entrainant un risque d’exposition du personnel dans un établissement ou des entreprises extérieures intervenant dans cet établissement, l’employeur doit désigner une PCR et lui donner les moyens nécessaires à son action (Art R 4456-5 et 12). Dans le cas des Installations Nucléaires de Base (INB) ou Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE), la PCR appartient au service compétent en radioprotection.

Ses missions sont définies dans le Code du travail (Art R 4456-8 à 11) :

  • la PCR est consultée sur la délimitation des zones ;
  • la PCR participe à la formation des travailleurs ;
  • la PCR participe à la constitution du dossier de déclaration ou d’autorisation, procède à l’évaluation des risques, définit les mesures de protection adaptées, vérifie leur pertinence et définit les moyens requis en cas de situation anormale ;
  • la PCR définit, s’il y a lieu, des objectifs de dose pour la zone contrôlée ;
  • la PCR gère la dosimétrie passive et opérationnelle (SISERI) et informe des dépassements possibles l’employeur et le médecin du travail ;
  • la PCR participe à l’élaboration du plan de prévention et prend contact avec toutes les personnes concernées lors d’intervention d’une entreprise utilisatrice ou d’une entreprise extérieure.
  • La PCR doit être formée par un formateur certifié par un organisme accrédité par le COFRAC (Art. 4456-6 et 7). Les modalités de certification du formateur, le contenu de la formation et le contrôle des connaissances permettant de délivrer l’attestation de PCR sont définis par l’Arrêté du 26 octobre 2005, modifié par l’Arrêté du 13 janvier 2006.

Trois secteurs d’activité sont référencés :

- médical

- industrie et recherche

- INB – ICPE

Le module théorique (30 heures) est commun aux 3 secteurs d’activité.

Le module pratique est spécifique pour chaque secteur d’activité et comporte :

  • deux options pour les secteurs d’activité "médical et "industrie-recherche" :

— détention ou gestion de sources radioactives scellées, d’appareils électriques émettant des rayons X et d’accélérateurs de particules (12 heures)

— détention ou gestion de sources radioactives non-scellées (18 heures)

une seule option, d’une durée de 30 heures, regroupant les différents types de sources de rayonnements ionisants pour les INB et ICPE.

Le contrôle des connaissances permettant de valider le module théorique est une épreuve écrite d’une durée d’une heure au minimum.

  • Une épreuve orale, d’une durée minimale 20 minutes, avec mise en situation permet de valider le module pratique.

En cas d’échec à l’un des modules, l’autre module acquis reste valable 1 an.

Le certificat, obtenu après validation des deux modules, est valable pour une durée de cinq ans.

Pour compléter son domaine de compétence (secteur ou option différents), une PCR doit suivre les modules pratiques correspondant.

Après cette période, le renouvellement nécessite de valider une formation dont la durée est égale à celle du module pratique de la formation initiale. Le contenu de cette formation de renouvellement doit permettre au candidat d’actualiser ses connaissances.

Pour ce renouvellement, le candidat doit présenter un rapport d’activité retraçant sa fonction de PCR pendant la période écoulée. Le contrôle des connaissances porte sur l’analyse du rapport d’activité ; le formateur certifié s’assurant par ailleurs des connaissances du candidat lors d’un entretien de 20 mn minimum.